La passion de la Citroën AX

Ce site est indépendant de la société Automobiles Citroën, dépositaire de la marque Citroën Site de l'association loi 1901 Amicale AX Club France Copyright (c) 2022

L'histoire de la Citroën AX : L'AX & la Compétition

Citroën lance a tout va les promotions sportives comme le Challenge Total-Michelin, lance en 1988 la coupe AX des circuits en France. L'AX Coupe est conçue a partir de l'AX Sport Gr A, des
carburateurs Weber prennent place des habituels Solex, et un collecteur d'échappement un peu plus libre pour pouvoir récuperer quelques chevaux supplémentaires. La carrosserie est également allégé, elle perdra 150kg.

Cette formule sera reconduite en 1993, avec la Citroën AX
GTI, avec le kit Citroën dont elle bénéficiera, ça puissance sera portée à 130ch tout en conservant son pot catalytique. La venue de la Saxo mettra fin à cette formule.

L'AX Sport ne s'est pas arrêtée à la promotion superproduction, elle a continué avec le rallye. En 1987, comme en 1984 avec la Visa une promotion de sélection des futurs pilotes a vu le jour avec le Challenge Citroën Total-Michelin sur l'AX Sport Challenge.

Organisé dans chaque région une sélection de 1 homme, 1 femme et 1 membre du personnel Citroën qui disputeront au volant d'une AX Sport  Gr A, 5 courses sur la saison 1988 du championnat du monde des rallyes. C'est en Janvier 1988 au départ du 56ème rallye de Monte Carlo, que
l'on retrouve les lauréats du challenge :Denise Jacques et ça coéquipière Jocelyne Muller, Dany Montagne et son copilote Jean Bourgoin et bien sur Maurice Chomat ancien pilote Usine.

L'AX Sport Gr A est un 1294cm3, développant 120ch préparé chez Brozzi, Solution F ou Mathiot, boîte de vitesses avec autobloquant ZF à 40% 4 freins a disques ventilés, train avant rotulé Unibal et renforcé, les moyeux ont été renforcé ainsi que les bras arrière. Comme toute compétition en groupe A la caisse est renforcé et arceauté par Matter qui est le spécialiste pour la préparation des caisses des véhicules participants au Dakar.

1987 alors que l'AX Sport est commercialisée, le règlement du championnat de France de production évolu et devient Superproduction. Les règles techniques, laissent plus de liberté aux constructeurs dans le choix et la conception d'un véhicule. Après la mésaventure avec la BX 4TC, et pour reprendre la suite de la Visa 1000 pistes, et de continuer a être présent en compétition, Citroën décide de concevoir un véhicule pour le championnat.

Engagé par le réseauCitroën France, qui en garantit le financement, c'est le préparateur Danielson qui est en charge de l'étude et du développement. L'AX Sport Superproduction est conçue, moteur TU 1360cm3, puissance portée à 320ch à 6600 trmin disposé en tranversale avant, injection K-Jetronic, qui est accouplée a un turbocompresseur Garrett et un allumage piloté par un boîtier
Solex XF-1. Boîte de vitesses BE1 provenant de BX moteur XU, la direction provient de la CX GTI avec diravi.

Beaucoup de difficultés ont été rencontrées lors de la conception de la transmission et de la direction.Le premier tour de roue se fit sur le circuit de Nogaro près de Pau, avec au volant Jean Pierre Jarier, à Montlhéry avec Carole Vergnaud. En 1989, le championnat ne fut pas reconduit, et ce fut la fin de la promotion Superproduction.

Introduction

Cette page vous présente les différentes versions de Citroën AX ayant participé a des compétitions fin des années 1980 jusque dans le début des années 1990. La petite Citroën a eu différentes versions en compétition, toutes pour la plupart dérivées de la petite sportive de la marque, c'est à dire l'AX Sport. Qu'elle soit peu modifiée extérieurement comme l'AX Groupe A à la plus méchante avec l'AX Superproduction avec ces 320 ch tirés du petit 1360cm3.